Imprimer

Si vous travaillez dans le domaine de l’éducation en FLS au sein d’une faculté d’éducation ou d’un conseil scolaire, ou si vous êtes un nouvel enseignant de FLS dans les cinq premières années de votre carrière, vous êtes admissible à participer à cette recherche!

L’objectif de l’étude est de documenter ce que les parties prenantes reconnaissent comme étant les forces, les défis et les occasions concernant la formation des enseignants de FLS, le mentorat accessible ainsi que la rétention de ceux-ci.

Votre participation consiste à prendre part à un SONDAGE et/ou à un GROUPE DE DISCUSSION (« focus group »).

Le sondage en ligne devrait prendre environ 30-45 minutes à remplir.

Le groupe de discussion réunira environ 4-8 participants et un modérateur, et fera l’objet d’un enregistrement audio. La durée de l’entretien devrait être d’environ 75 minutes. Dans le groupe, vous serez appelé(e) à vous prononcer sur des questions relatives à la formation des enseignants de FLS depuis votre propre perspective. Les questions se rapporteront à vos perspectives et à vos points de vue ainsi qu’à vos expériences et pratiques individuelles ayant trait à la formation des enseignants de FLS.

Le sondage en ligne est maintenant disponible! Sélectionner le lien approprié ci-dessous pour participer au SONDAGE et/ou vous inscrire à un GROUPE DE DISCUSSION!

Représentants des Facultés d'éducation

Représentants des Conseils scolaires

Enseignants de FLS

* Le sondage s'adresse uniquement aux nouveaux enseignants de FLS. Aux fins de cette étude, les « nouveaux enseignants de FLS » sont ceux qui enseignent dans n’importe quel programme de FLS (de base, immersion, enrichi, intensif) ET qui sont dans leurs cinq premières années d’enseignement. Le groupe de discussion est ouvert à tous les enseignants de FLS, quel que soit leur nombre d'années d'expérience.

Partagez les nouvelles de cette recherche passionnante au sein de vos réseaux!

Voir le formulaire de consentement pour le sondage.

Voir le formulaire de consentement pour les groupes de discussion.

Nous avons reçu l'approbation des comités d’éthique des trois consortiums universitaires pour mener cette recherche.