Par l’ACPLS

La vidéo est un puissant média pour encourager et rehausser l’apprentissage de langues secondes. Non seulement existe-t-il une diversité de plateformes permettant aux enseignants et aux élèves d’accéder à des vidéos, de les visionner et de les enregistrer, mais les façons d’utiliser ces outils sont illimitées.

Dans le cadre du nouveau Concours de vidéos Les langues façonnent, l’ACPLS a demandé à Stephanie Jackson-Basuyaux et à Jim Murphy d’organiser un webinaire sur les bénéfices de vidéos créées par les élèves dans la classe de langue seconde. Stephanie a présenté le webinaire pour les Edmonton Public Schools le 31 janvier 2022, et Jim l’a présenté dans le cadre de la série de formations professionnelles en ligne de l’ACPLS les 1er et 3 février 2022.

Cinq principaux points à retenir

Alors, quels sont les bénéfices de la création de vidéos dans la classe de langue seconde? Voici nos cinq principaux points à retenir.

1. Elle motive et améliore l’utilisation de la langue cible

La recherche nous apprend que les tâches d’apprentissage des langues qui impliquent la création d’un produit peuvent aider les élèves à acquérir une compréhension plus poussée de la langue cible. Pour créer leur propre vidéo, les élèves doivent planifier le dialogue, s’exercer plusieurs fois et enregistrer plusieurs prises avant de soumettre la vidéo. Les tâches d’apprentissage qui sont intrinsèquement collaboratives et qui favorisent une interaction authentique peuvent également être motivantes et réduire l’anxiété, ce qui ultimement améliore les compétences des apprenants d’une langue.

2. Elle permet une variété de résultats

Selon ce que nous demandons à nos élèves de faire, nous pouvons obtenir des résultats différents. Pensons au genre de langue que nous voulons que nos élèves produisent. Voulons-nous voir comment ils parlent spontanément, avec peu de préparation sinon aucune? De courtes vidéos de trois minutes ou moins peuvent permettre cela. Demandez aux élèves de répondre à une question ou de réagir à une mise en situation. Flipgrid est un excellent outil pour ce type de tâche.

À l’inverse, sommes-nous davantage intéressés à voir ce qu’ils peuvent faire lorsqu’ils ont le temps de réviser et de peaufiner leur langue? Les vidéos plus longues (plus de trois minutes) donnent aux élèves le temps de s’exercer et de s’engager profondément dans la langue cible. Par exemple, nous pourrions demander aux élèves de produire une visite guidée, un vidéoclip ou un mini-documentaire sur un sujet de leur choix.

3. C’est facile et mobilisateur

Il existe de nombreuses façons de produire des vidéos, et les élèves utilisent peut-être déjà ces outils dans leurs temps libres. La clé est d’utiliser ce dont vous disposez. Encouragez les élèves à utiliser la technologie qu’ils connaissent déjà ou demandez-leur de visionner des tutoriels sur YouTube pour apprendre comment utiliser des applications accessibles gratuitement.

Le partage de vidéos peut être une façon pour les élèves de présenter leur travail et de s’engager de façon authentique avec leurs pairs. Par exemple, vous pourriez créer un document Google Slides ou PowerPoint partagé. Demandez aux élèves d’insérer leur vidéo sur une nouvelle diapositive et d’ajouter le titre de leur vidéo ainsi que leurs noms. Cet exercice simule une liste de lecture comme celle que l’on peut trouver sur YouTube, sans les problèmes de respect de la vie privée. Les élèves peuvent ensuite visionner les vidéos de leurs pairs et ajouter des commentaires.

Apprenez-en plus sur les façons dont les élèves peuvent créer, éditer et partager des vidéos en consultant le document d’une page de l’ACPLS sur la création de vidéos par les élèves.

Professional camera shooting female filming tutorial at home

4. C’est polyvalent

Il existe un nombre illimité de façons d’intégrer la création de vidéos par les élèves dans votre classe tout en harmonisant les tâches avec les objectifs du programme d’études. Voici quelques types de vidéos que vos élèves pourraient créer :

  • Observations ou blagues
  • Réponses à une question ou à une mise en situation
  • Critiques ou déballage (unboxing)
  • Selfie-Cam Jams
  • Tours guides
  • Conseils de cuisine
  • Surjeux (lip-syncs) ou vidéoclips
  • Présentation de jeux

Et bien sûr, vous pouvez toujours demander à vos élèves quels sont leurs types de vidéos préférés!

5. C’est facile à deployer

Lorsque la vidéo est terminée, la tâche ne doit pas nécessairement s’arrêter là. Nous pouvons élargir l’apprentissage d’une langue au-delà du produit final, par exemple, en incluant une tâche d’écriture. Lorsque vous publiez une vidéo sur YouTube ou TikTok, vous rédigez une description et vous incluez des mots-clics (hashtags) et des mots-clés qui apparaîtront dans une recherche. Il s’agit d’un exemple d’écriture de la vie réelle. Son inclusion dans la tâche de vidéo la rendra encore plus signifiante et authentique pour les élèves.

Dans le même ordre d’idées, une partie de l’expérience de publier une vidéo en ligne consiste à la rendre accessible au monde pour donner lieu à des commentaires. La publication de la vidéo est le début de l’interaction, et non la fin. Vous liriez les commentaires que les gens publient sur votre vidéo et vous répondriez peut-être à certains d’entre eux, ce qui constitue essentiellement une interaction écrite. Quel moyen puissant de donner vie à l’écriture et à la lecture pour vos élèves!

En savoir plus

Visionnez l’enregistrement du webinaire de Jim Murphy ci-dessous pour en savoir plus sur la façon dont les vidéos créées par les élèves favorisent l’apprentissage des langues. En prime, Jim nous explique comment les enseignants peuvent créer leurs propres vidéos pour améliorer l’apprentissage des élèves.

Lectures complémentaires

O’Brien, M. G. (2021). Faciliter l’apprentissage des langues grâce aux technologies : Une revue de la littérature sur l’apprentissage des langues assisté par ordinateur Association des professeurs de langues secondes. https://www.caslt.org/fr/produit/revue-literature-alao/

O’Brien, M. G. (2019). Literature review on the characteristics of successful second language programming. Edmonton Public Schools. https://epsb-resources.sellfy.store/p/literature-review-characteristics-of-successful-second-language-programming/

Partager

Devenir membre

L’ACPLS soutient ses membres en créant des occasions de perfectionnement professionnel, en entreprenant des recherches et en diffusant les résultats de ces travaux, et en facilitant l’échange d’informations et d’idées entre les enseignants de langues. Les adhésions commencent à seulement 45 $ par année!

Comparez les catégories d’adhésion Inscrivez-vous dès aujourd’hui