Voici de quelles façons les langues façonnent l’économie :

  • Les employés qui parlent une langue seconde ont souvent de meilleurs revenus que les employés unilingues.
  • La capacité de parler une langue seconde a souvent une incidence positive sur les revenus, tant directement qu’indirectement, à travers la réussite éducative, les possibilités d’implication plus étendues dans les marchés locaux et mondiaux de même que la démonstration d’habiletés et de compétences communicationnelles et cognitives accrues aux employeurs potentiels.
  • Les compétences en langues secondes procurent aux individus une mobilité accrue dans les marchés locaux et internationaux et leur permettent de desservir une plus grande diversité de clientèles.
  • Les compétences en langues secondes sont souvent hautement valorisées et recherchées par les employeurs potentiels.
  • Les compétences en langues secondes procurent des avantages économiques à grande échelle, car elles ont pour effet de rendre les entreprises plus concurrentielles sur le marché mondial et de stimuler le commerce international.

Les énoncés ci-dessus proviennent de la Revue de la littérature sur l’impact de l’apprentissage de langues secondes (2017), disponible en français prochainement.

Apprenez-en davantage sur la façon dont les langues façonnent l’économie en lisant des articles fondés sur la recherche :

Scroll to top