website header fr

TwitterLogo icon  #LWB2020LSF             facebook.com/CASLT.ACPLS

  

Katy Arnett

ARNETT KatyProfesseure en sciences de l’éducation et conseillère pédagogique pour l’accès à l’éducation, St. Mary’s College of Maryland (conférenciers principaux, vendredi)

Biographie

Katy Arnett est professeure en sciences de l’éducation au St. Mary’s College of Maryland. Ancienne enseignante de français au niveau secondaire et boursière Fulbright, elle a exploré les pratiques inclusives dans une variété d’environnements d’apprentissage des langues. Elle est l’auteure de Languages for All: How to Support and Challenge Students in a Second Language Classroom (Pearson Education Canada, 2013) et la coauteure, avec Renée Bourgoin,de Access for Success: Making Inclusion Work for Language Learners (Pearson Education Canada, 2018).

Présentations

Evolving Inclusive Practices for the (Digital) Language Classroom (Les pratiques inclusives évolutives pour la classe de langue [numérique]) (présentation principale, vendredi)

L’« évolution » est à la fois un descripteur et un processus. Avec l’accent mis sur l’idée de l’enseignement en tant que pratique « évolutive », et en tant que pratique par laquelle nous aidons les autres à « évoluer », cette conférence interactive invite les participants à explorer les façons d’améliorer et d’élargir nos approches inclusives dans la classe de langue. En outre, nous examinerons le principe, la recherche, la théorie, ainsi que les outils et les philosophies d’enseignement qui recoupent l’idée de ce que cela signifie de favoriser l’acquisition de compétences dans une classe par des moyens accessibles et pertinents pour tous les élèves. Les participants seront invités à utiliser l’application Nearpod pour intervenir durant le cours de la présentation.

Practical Strategies for Differentiated Instruction and Assessment through Technology (Les stratégies pratiques pour l’enseignement et l’évaluation différenciés à l’aide de la technologie)

Cet atelier pratique modélisera un éventail d’outils et de pratiques pédagogiques que les enseignants peuvent utiliser comme ancrage dans l’enseignement différencié en ligne ou en classe. Bien que ce ne soit pas nécessaire, les participants peuvent trouver utile d’avoir accès à un deuxième appareil durant la présentation pour certaines activités.

Leadership in Support of Inclusive Language Education (Le leadership pour soutenir une éducation inclusive dans le domaine des langues)

Cet atelier est destiné à toute personne qui occupe présentement des fonctions de leadership – que ce soit au niveau universitaire, scolaire ou du district – ou qui envisage une transition vers un poste de leadership. En nous appuyant sur la recherche sur le leadership qui a efficacement soutenu les pratiques inclusives et l’apprentissage de langues secondes, nous collaborerons à la conception de certaines pistes d’action bien définies afin que vous puissiez déployer vos compétences en leadership pour soutenir et faciliter davantage l’inclusion dans votre sphère d’influence.

Kaleb Child (Musgamdzi)

CHILD KalebÉducateur kwakiutl et directeur, Éducation autochtone (conférenciers principaux, samedi)

Biographie

Gilakas’la, nugwa’am Musgamdzi. Gayutłan’lax Tsaxis, gayutłan’laxa Kwagʼuł. Kaleb Child (Musgamdzi) est un membre de la Première Nation des Kwakiutl (Kwagiulth) et a plus de 20 ans d’expérience en éducation tant dans l’enseignement que l’administration au sein des écoles publiques des Premières Nations et de la C.-B. Dans ses rôles de leadership à travers les communautés, il est engagé envers les environnements d’apprentissage équitables, une vision autochtone de la pédagogie, les liens d’apprentissage authentique pour tous les apprenants, la revitalisation des langues et cultures autochtones, ainsi que le renforcement des relations fondées sur les droits.

Présentation

Kans Hiłile: “Making Things Right”: Perspectives for Indigenous Education (Kans Hiłile : « Redresser la situation » : Perspectives pour l’éducation autochtone) (présentation principale, samedi)

Martina Bex

BEX MartinaPropriétaire, The Comprehensible Classroom

Biographie

Martina Bex est la fondatrice de The Comprehensible Classroom, dont les programmes et le matériel de formation ont aidé les professeurs de langues à mettre en œuvre avec confiance des programmes linguistiques axés sur les compétences et basés sur la compréhension depuis 2010. Martina est reconnue internationalement pour son leadership et son expertise dans la profession de l’enseignement des langues mondiales à titre de formatrice d’enseignants et de conceptrice de programmes. Enseignante d’espagnol de profession ayant de l’expérience dans les écoles publiques et privées ainsi qu’au niveau universitaire, Martina concilie son travail pour The Comprehensible Classroom avec les besoins de ses cinq jeunes enfants, dont elle a la charge à plein temps. Martina a été publiée dans The Language Educator et fait régulièrement des présentations à des conférences d’État, régionales et nationales, en plus de consultations individuelles avec des districts et des organisations. Son plus récent projet visant à soutenir les enseignants est l’application Garbanzo, une bibliothèque interactive d’histoires en espagnol conçues spécialement pour les classes de langues.

Luisa Canuto

CANUTO LuisaProfesseure adjointe à l’enseignement, Université de la Colombie-Britannique

Biographie

Luisa Canuto est la directrice du programme d’italien et professeure adjointe à l’enseignement au Département d’études françaises, hispaniques et italiennes de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC), où elle enseigne depuis 1994. En tant que professeure agrégée et directrice pour le Centre pour l’enseignement, l’apprentissage et la technologie de l’UBC, elle a développé de nombreuses initiatives. Ses intérêts en recherche incluent l’utilisation des technologies éducatives dans la classe, l’incidence de l’apprentissage par le service sur le développement linguistique et métacognitif des étudiants, ainsi que le renouvellement et le développement de programmes curriculaires.

Présentation

Creating an Environment for Deeper Online Learning: Building and Maintaining Community and Social Presence (Créer un environnement d’apprentissage en ligne plus approfondi : bâtir et maintenir une présence communautaire et sociale)

Les interactions sociales positives entre les apprenants sont essentielles au développement de leurs compétences cognitives, métacognitives et langagières. Comme l’ont démontré la recherche et l’expérience, des activités d’apprentissage stimulantes – telles que les discussions, les annotations de documents ou de vidéos, les tâches de groupe et les projets collaboratifs – permettent aux élèves d’articuler leur propre processus cognitif, d’acquérir des connaissances et de remettre en question ou d’appuyer les idées des autres. À l’aide d’une combinaison interactive de diffusion de contenus, de réflexions guidées et de techniques expérientielles, les participants s’initieront à certains concepts généraux et discuteront des moyens d’élaborer un ensemble d’activités pédagogiques synchrones, en temps réel, ainsi que du matériel didactique asynchrone que les étudiants pourront remplir à leur propre rythme. Les participants auront l’occasion de travailler avec leurs pairs en petits groupes afin d’échanger sur des activités expérientielles viables et d’approfondir leur compréhension des approches efficaces visant à renforcer la présence didactique et à soutenir l’apprentissage actif dans l’environnement en ligne.

Denis Cousineau

COUSINEAU DenisConsultant FLS-CECR

Biographie

Denis Cousineau a pris sa retraite de l’enseignement en janvier 2018. Depuis, il est pleinement actif comme expert du CECR à travers le pays et collabore étroitement avec le Groupe Média TFO pour soutenir un changement pédagogique important dans le monde merveilleux de la classe de français langue seconde (FLS) dans tous les programmes offerts, l’immersion française et tous les volets du FLS (français de base ou français intensif). Il a enseigné en immersion française et en français de base pendant 32 ans à Ottawa au sein du conseil scolaire OCDSB. Depuis l’été 2009, il participe à un projet toujours vivant dans la province de l’Ontario relatif à l’impact du CECR sur l’amélioration de la réussite des élèves en français. Il a été le directeur du centre DELF de l’OCDSB à Ottawa. Au cours des 10 dernières années, ce centre aura testé tout près de 15 000 étudiants pour le DELF.

Présentation

Le CECR : une pédagogie moderne et repensée

La confiance de nos apprenants en langue seconde et surtout en français langue seconde nous amène à repenser notre culture pédagogique. Le CECR est un atout formidable pour tous, mais on doit aller bien au-delà de ses descripteurs. Il faut puiser dans ses principes, dans ses grandes idées afin de permettre à tous les apprenants d’apprendre et de progresser en toute confiance, et cela d’abord et avant tout dans toutes les compétences orales. On discutera entre autres de la conception de tâches actionnelles, de l’instauration d’une confiance sociale à l’égard de la langue et de l’établissement d’un parcours de progrès. En fait, il est question ici d’une redéfinition du succès.

Angelica Galante

GALANTE AngelicaProfesseure adjointe, Université McGill

Biographie

Angelica Galante est professeure adjointe en enseignement des langues secondes à l’Université McGill et directrice du Laboratoire plurilingue, où elle collabore avec des chercheurs et des étudiants de cycle supérieur sur les effets de l’enseignement plurilingue sur l’apprentissage des langues. Son travail a été publié dans d’importantes revues internationales (p. ex., TESOL Quarterly) et des manuels sur le multilinguisme (p. ex., Interdisciplinary Research Approaches to Multilingual Education). Son site Web Breaking the Invisible Wall propose des ressources pédagogiques qui peuvent être adaptées et mises en œuvre dans la classe de langue.

Présentations

Implementing Plurilingual Instruction: Teacher and Student Perspectives (Mise en œuvre de l’enseignement plurilingue : perspectives des enseignants et des étudiants)

La recherche récente dans l’éducation en langues secondes a recommandé à maintes reprises une pédagogie linguistique qui est inclusive sur le plan langagier et culturel, mais de nombreux enseignants estiment que la mise en œuvre représente un défi. Plusieurs raisons expliquent cet état de fait, incluant les politiques linguistiques qui favorisent l’utilisation d’une seule langue dans la classe ainsi que le manque de formation professionnelle offerte aux enseignants pour implanter le changement. Cette présentation explorera les résultats de la recherche en classe dans l’enseignement de l’anglais qui illustrent le besoin d’une pédagogie plurilingue. Cette étude était une collaboration entre une chercheuse et sept professeurs de langue et leurs étudiants (n = 129) dans une université de Toronto. Leurs voix s’expriment sur les bénéfices de la pédagogie plurilingue, les défis de sa mise en œuvre et la manière dont ils ont été surmontés. Les résultats démontrent que la pédagogie plurilingue offre des avantages qu’une approche unilingue pourrait ne pas offrir : elle rehausse la cognition, la pensée critique, l’empathie et l’apprentissage langagier, parmi d’autres facteurs. Par ailleurs, les enseignants ont manifesté unanimement une préférence pour l’enseignement plurilingue comparativement à l’enseignement unilingue. Une discussion sur les avantages et les défis potentiels dans d’autres classes de langue suivra cette présentation.

Transforming Classes into Linguistically Inclusive Spaces: A Practice-Oriented Workshop (Transformer les classes en des espaces inclusifs sur le plan linguistique : un atelier axé sur la pratique)

En plus de l’anglais et du français, le Canada comprend plus de 200 langues, incluant de nombreuses langues parlées par les peuples autochtones et les immigrants. Alors que les professeurs de langues sont souvent censés enseigner une seule langue dans la classe (ou deux dans le cas de programmes bilingues), une pédagogie linguistique qui ne reconnaît pas les langues que les élèves apportent en classe est inadéquate et improductive. La recherche démontre que le fait de valider les langues et les cultures des élèves dans n’importe quelle classe de langue confère plusieurs bénéfices, incluant un engagement plus soutenu des élèves, parmi les nombreux autres bénéfices sur les plans affectif et cognitif. En outre, il est important d’inciter les élèves à participer à des discussions cruciales sur les différences et les similarités entre les langues et les cultures – de même que sur les rapports de pouvoir entre les langues dans la société – pour les préparer à acquérir une maîtrise de leur propre usage de la langue. Cet atelier axé sur la pratique fournira des exemples de stratégies tels que les espaces translangagiers, comparons nos langues, les comparaisons interculturelles et la traduction. Les participants travailleront concrètement avec ces stratégies et quitteront l’atelier avec des pistes pratiques pour transformer leurs propres classes en des espaces inclusifs sur le plan linguistique.

Catherine Ousselin

OUSSELIN CatherineEnseignante de français et coach en technologies/conception de programmes, Mount Vernon High School, État de Washington

Biographie

Catherine Ousselin, M.A., enseigne actuellement le français au Mount Vernon High School dans l’État de Washington. Elle est la présidente de la Washington Association for Language Teaching (WAFLT-WA). Elle est aussi membre de l’American Council on the Teaching of Foreign Languages (ACTFL) et de l’International Association for Language Learning Technology (IALLT). Elle agit à titre de représentante régionale pour l’American Association of Teachers of French (AATF), de responsable des médias sociaux et conservatrice des ressources, ainsi que comme présidente de la Technology Commission (Commission sur la technologie). Elle est une blogueuse passionnée et présente souvent des séances sur le développement curriculaire des langues mondiales et l’intégration des technologies. Catherine a été finaliste en 2018 du prix « enseignante de l’année » de l’ACTFL.

Présentations

Incorporating ACTFL’s Guiding/Core Principles and Global Competency (and the CEFR) into Technology (Intégrer les principes directeurs/fondamentaux et la compétence globale de l’ACTFL [et le CECR] dans les technologies)

Vous envisagez une transition entre des unités basées sur la grammaire et des unités thématiques basées sur les compétences conçues par l’enseignant? Vous recherchez des stratégies de rétroaction signifiante, des ressources authentiques et des idées d’activités de communication interprétatives et interpersonnelles? Adoptez les Six pratiques fondamentales de l’ACTFL pour créer des unités à forte incidence et fondées sur la recherche. Des unités, des activités et des ressources organisées seront fournies. La présentation couvrira trois unités conçues à l’aide du livre  Keys to Planning for Learning (en anglais; Les clés pour planifier l’apprentissage) de l’ACTFL qui s’appuie sur les Pratiques fondamentales qui relient les World-Readiness Standards (normes pour se préparer au monde) et la norme internationale du CECR. Les participants interagiront avec un modèle d’unité thématique, des outils technologiques et des ressources organisées authentiques qui soutiennent les activités et les évaluations en communication.

Technology Tools for All Three Modes of Communication (Outils technologiques pour les trois modes de communication)

Cette séance se concentre sur l’intégration d’outils, d’applications et de techniques Web pour l’expression et l’évaluation linguistiques au sein d’unités thématiques globales basées sur les cadres TPACK, CECR, NCSSFL-ACTFL et AP. Les participants développeront des compétences et leur confiance concernant l’évaluation et l’intégration d’outils stimulants et signifiants dans des unités thématiques, ainsi que l’évaluation du rendement des élèves. Nous explorerons les trois modes de communication au moyen de démonstrations, du travail de groupe guidé et de la recherche dirigée. Les participants découvriront une variété d’outils qui mettent en évidence des stratégies pédagogiques centrées sur l’élève et conçues pour motiver tous les apprenants et susciter leur participation. Les sujets incluent les récits numériques, les médias sociaux et les applications pour les langues mondiales.

Maria Del Carmen Rodriguez de France

RODRIGUEZ DE FRANCE Maria del CarmenProfesseure adjointe, Université de Victoria

Biographie

Avec plus de 35 ans d’expérience en éducation, Maria Del Carmen Rodriguez de France reconnaît le privilège qu’elle a de vivre, d’apprendre et d’enseigner sur les terres des peuples qui parlent les langues W̱SÁNEĆ, Lekwungen (Lək̓ʷəŋən) et SENĆOŦEN. Carmen est née et a grandi à Monterrey, Mexique, et est membre du Département de l’éducation autochtone à l’Université de Victoria où elle facilite les cours sur la vision du monde autochtone et l’éducation autochtone. Ses recherches sont axées sur la science de l’enseignement et de l’apprentissage.

Présentations

Shifting Perspectives: Unlearning and Reframing (Changement de perspectives : désapprendre et recadrer)

Cette séance examinera l’importance de prêter attention au langage, ainsi qu’aux valeurs, aux croyances et aux messages que nous véhiculons par nos mots. Elle invitera aussi à une réflexion sur comment un changement de perspectives devrait être un point de départ pour œuvrer vers la naturalisation du savoir autochtone dans notre travail.

My Mother Used to Say… (How Proverbs Inform Our Worldview) (Ma mère avait coutume de dire... [Comment les proverbes façonnent notre vision du monde])

Cette séance offrira des occasions de réflexion sur comment les modes de connaissance spécifiques se reflètent dans les proverbes, les refrains et d’autres dictons populaires dans une culture. À l’aide d’exemples, cette séance invite les participants à considérer ces expressions culturelles comme des véhicules pour explorer les valeurs, la morale et les enseignements dans une variété de perspectives.

Scroll to top